Le spirituel : un concept opératoire en sciences humaines ?