Un gai luron s’en est allé